Julie perrault xxx

Pardonne-moi de devoir aussi froidement de t'exprimer par courriel à toi et aux tiens, mes condoléances et mon entière solidarité dans ta douleur. XX André Langlois Je vous ai déjà transmis un bref mot de sympathies car mon intention était d'aller vous les exprimer en personne.Cependant, mon état de santé ne me permet pas de me rendre à Québec. Je pense particulièrement à la tournée familiale du temps des fêtes qui nous amenait chez les uns et les autres. Jacques Mes plus sincères condoléances à toute votre famille.Merci pour tout ce que la vie nous a permis de vivre ensemble, cher François !

Entouré de l'amour et de la tendresse des siens, le 24 mars 2017, à l’âge de 78 ans, à Québec, s'est éteint paisiblement monsieur François Jobin, époux de madame Margo Roy, fils de feu dame Françoise Picard et de feu monsieur Joachim Jobin. Outre son épouse Margo, il laisse aussi dans le deuil ses enfants Nathalie (Danny Pellerin) et Jean-Thomas ; ses frères : Denys (Noëlla Gagnon) et Michel (Danièle Audet) ainsi que plusieurs beaux-frères, belles-sœurs, neveux, nièces, cousins et cousines ; plusieurs bons amis, en particulier son précieux ami d'enfance Bernard Charest et son fidèle voisin Jean-Claude Maurais.La famille tient à remercier sincèrement les dévouées, compétentes et très humaines équipes médicales qui l'ont soigné, particulièrement le merveilleux Dr François Piuze et la grande dame d'exception qu'est le Dre Evelyn Keller.C'est le coeur gros que je lui dit adieu et un dernier bon voyage.Louis Nous serons éternellement reconnaissants envers François, en tant que médecin, pour son soutien inestimable et le rôle capital qu'il a joué dans la guérison de Lucie, notre maman .Décidément, la haute qualité scripturale de ce court texte manifestement créé sous le signe de l'émotion, a réussi à dépeindre le personnage qu'était François, un être d'exception, d'une intelligence hors du commun, rempli d'amour et d'une générosité de tous les instants.

Si bien que, grâce à ces quelques phrases simples et dépourvues de tout artifice, me voilà rendu à aimer François autant que mon grand ami, Jean-Aimé.Je t'offrirai un gros calin lorsqu'on se reverra à Michel Sarrazin.J'ai eu une pensée toute speciale pour toi aujourd'huil lors de mon passage à Sarrazin.Seule consolation, s'il en est, à ce tragique événement, l'espérance de se retrouver à nouveau tous ensemble un de ces jours…Margo, je ne pourrai malheureusement assister aux funérailles samedi.Reposez en paix m.jobin Karina, martine et nadiane (k-2100) Margo, Le décès de ton mari, François, me peine même si je ne le connaissais que de vue et de nom.